• FÊTE DE LA SCIENCE 2021 A DIJON – 2 et 3 octobre 2021

    Le Lycée Carnot de DIJON a accueilli, pour deux jours, les samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021 La Fête de la Science qui a fêté ses 30 ans d’existence.

    Comme chaque année, le Musée de l’Électricité de Bourgogne Hippolyte Fontaine était présent à cet événement national.

    Cette année, le Musée a présenté des ateliers et des démonstrations sur le thème des travaux et des découvertes d’André-Marie AMPÈRE dans le domaine de l’électrodynamique.

    Deux éminents spécialistes de la question, Michel Jannin et Michel Pauty, membres du Musée, ont accueilli le public pour lui faire découvrir les expériences fondatrices d’AMPÈRE. Ils étaient aidés, en cela, par Pierre Chaillot, président de l’ACEL, par Jean-Paul, Christiane, membres du Musée ainsi que par de nombreux bénévoles de l’association.

    Le public, composé de beaucoup de jeunes collégiens et lycéens s’est montré particulièrement passionné par les expériences sur l’électromagnétisme et sur les premiers moteurs électriques.

    D’autres expériences de physique, présentées par M. Pernette, professeur au Lycée Carnot ont pu être observées.

    Il s’agissait notamment de la spectaculaire expérience sur les hémisphères de Magdebourg ou encore sur la diffraction de la lumière ou encore la chute des corps dans le vide.

    Le reportage photographique ci-après traduit l’effervescence de ces deux journées.

    Continuer la lecture →

  • PORTES OUVERTES AU FORT D’HAUTEVILLE – 25 et 26 septembre 2021

    L’Association des Sous-Officiers de Réserve de Côte d’Or a organisé, les 25 et 26 septembre 2021, sa traditionnelle manifestation JOURNÉES PORTES OUVERTES au Fort d’Hauteville.

    Comme chaque année, le Musée de l’Électricité de Bourgogne Hippolyte Fontaine a répondu présent à cet événement.

    Nos amis Alain et Roland, membres du Musée, ont présenté une imposante collection de matériel militaire de transmission hertzienne et téléphonique ainsi qu’une station de réception.

    On pouvait aussi admirer un détecteur de métaux, connu aussi sous le nom de “poêle à frire”.

    Des démonstrations de réception en Hautes Fréquences ont effectuées.

    Une autre partie de l’exposition a été consacrée aux 100 ans de la radio.

    Enfin, Jean, également membre du Musée, a présenté une exposition sur le télégraphe Chappe, moyen de communication visuel par sémaphore, très en vogue à la fin du 18 ème siècle.

    Beaucoup de visiteurs ont été accueillis

    C’était une bonne occasion de découvrir le monde des télécommunications militaires.

    Continuer la lecture →

  • JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2021

    Les Journées Européennes du Patrimoine se sont tenues les 18 et 19 septembre 2021.

    Le Musée de l’Électricité de Bourgogne a participé à cette manifestation en présentant, en plus des collections permanentes, une exposition extrêmement documentée sur le café à l’initiative de Michel Pauty, membre du Musée

    A cet effet, le Musée est resté ouvert au public durant ces deux journées de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.

    Des bénévoles ont accompagné les visiteurs pour leur faire découvrir l’exposition et les collections du Musée.

    Durant ces deux journées, ce sont plus de 200 personnes qui sont venues visiter l’exposition et les collections du Musée.

    Cette exposition a fait l’objet d’un reportage photographique que vous pourrez découvrir ci-après.

    Un grand merci à tous les visiteurs !

    Continuer la lecture →

  • Sport, Culture et Bien-être en famille à Saint-Apollinaire

    Le 4 juillet dernier, la Ville de Saint-Apollinaire organisait, dans le Parc Pré-Thomas, une grande manifestation en plein air sur le thème “Sport, Culture et  Bien-être en Famille”.

    Cette manifestation regroupait un grand nombre d’associations sportives et culturelles au rang desquelles figurait le Musée de l’Électricité.

    Ce fut l’occasion pour les membres du Musée d’exposer et de faire découvrir au grand public quelques pièces représentatives des collections comme en témoigne la photo de cet article.

    Gageons qu’un public nombreux viendra voir les autres pièces exposées au Musée.

    Continuer la lecture →

  • Le Musée fait peau neuve

    Le 19 mai dernier, le Musée de l’Électricité a rouvert ses portes au public après 16 mois de fermeture.

    Durant cet arrêt forcé, les bénévoles ont travaillé  à une meilleure présentation des collections avec notamment l’acquisition de nouvelles vitrines pour la mise en valeur du petit électroménager.

    Le” coin cuisine”, en cours d’aménagement, offrira un éventail de nouveaux appareils.

    L’ancien aménagement a été revu pour permettre la mise en place de nouveaux équipements dénichés par les membres du Musée.

    La partie consacrée au transport du courant a été réaménagée et complétée.

    On y trouvera des explications détaillées sur l’utilisation des câbles Moyenne et Haute Tension ainsi que sur les dispositifs de sécurité tels qu’une boite unipolaire.

    La vitrine des composants électroniques a été enrichie par toute une série de condensateurs utilisés dans l’industrie avec des explications sur leur mode de fabrication et leur domaine d’utilisation.

    Compte de la pandémie liée au COVID 19, des dispositions de nature à protéger le public ont été mises en place telles que gel hydro alcoolique à l’entrée et en différents points du Musée, circuit à sens unique, comptage des visiteurs, la jauge étant de 20 personnes simultanément.

    Les visites sont désormais ouvertes aux personnes individuelles ou aux groupes sous réserve du respect de la jauge.

    Nous vous attendons nombreux.

    Continuer la lecture →

  • Mieux connaître Hippolyte Fontaine

    Un éminent membre du Musée de l’Électricité, Bernard QUINNEZ, vient de faire paraître un ouvrage remarquable et très documenté sur Hippolyte Fontaine.

    Dijonnais depuis 1963, Bernard Quinnez est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications et a fait toute sa carrière au Commissariat de l’Énergie Atomique, tout d’abord au Centre Nucléaire de Valduc puis, à compter de 1991, en région parisienne.

    En 2002, il a été élu membre résidant de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon et a présenté, dans le cadre de cette instance, plusieurs communications relatives à des personnalités bourguignonnes.

    L’ouvrage de Bernard Quinnez relate la vie d’Hippolyte Fontaine et notamment sa rencontre avec le belge Zénobe Gramme, inventeur de la dynamo, qui va faire évoluer d’une façon fulgurante l’utilisation et le transport de l’Électricité dans de nombreux domaines principalement industriels.

    Cet ouvrage est en vente au Musée au prix de 15 €.

    N’hésitez pas l’acquérir ou à le réserver.

    Continuer la lecture →

  • Exposition d’objets du Musée à l’EHPAD de Fontaine-Lès-Dijon.

    Dans le cadre de ses activités, le Musée de l’Électricité de Bourgogne a pris pour habitude de délocaliser une partie des pièces de ses collections pour en faire profiter d’autres associations ou des structures dont les membres n’ont pas toujours la possibilité de se rendre sur place.

    Ainsi, le Musée de l’Électricité a organisé, le 20 février 2020, une exposition d’objets anciens à l’EHPAD “Les Nymphéas” situé à Fontaine-Lès-Dijon.

    Cette exposition fut l’occasion d’une rencontre avec les résidents qui purent bénéficier d’une présentation de l’histoire de l’électricité et de son évolution à travers les âges.

    Remercions tout particulièrement notre ami Raymond Wieder qui a été à l’origine de cette démarche.

    Continuer la lecture →

  • calendrier
  • FÊTE DE LA SCIENCE 2019

    “Raconter la science, imaginer l’avenir”.

    La Fête de la Science 2019 a été l’occasion, pour le Musée de l’Électricité de Bourgogne, de présenter, les 5 et 6 octobre 2019, une collection remarquable et inédite des moyens de communication depuis les années 1790 jusqu’à nos jours.

    Cette manifestation se tenait dans les salles du Lycée Carnot de Dijon dont le cadre se prêtait merveilleusement bien aux différentes activités, ateliers et animations en rapport avec le monde scientifique.

    Chronologiquement, les visiteurs pouvaient découvrir le télégraphe de CHAPPE à travers les maquettes réalisées par Jean BERTHIER accompagnées d’une imposante documentation sur la signification et le décodage des signaux aériens et sur les réseaux des stations relais sur le territoire français.

    La première liaison par télégraphe Chappe est testée en 1794 sur la ligne Paris-Lille.

    Ce système fut abandonné en 1855.

    Succédant au télégraphe Chappe, le télégraphe à cadran ou télégraphe BRÉGUET, fut mis en service en 1845 après avoir vu le jour en 1844.

    Il permettait de transmettre un nombre beaucoup plus important de signaux que son prédécesseur.

    Michel JANNIN présente un ensemble composé d’un émetteur et d’un récepteur reliés par des fils électriques, alimentés par un courant électrique, le tout en parfait état de fonctionnement, comme notre ami a pu en faire la démonstration aux nombreux visiteurs intéressés.

    En 1838, l’américain Samuel MORSE met au point le premier télégraphe électrique longue distance dont il dépose le brevet en 1840, accordé en 1847.

    L’appareil est composé d’un manipulateur permettant de générer les signaux selon le code Morse et d’un récepteur muni d’un système d’enregistrement permettant de sauvegarder les messages sur une bande de papier.

    Un tel appareil a été présenté par Michel Jannin qu’il a entièrement restauré et placé dans les conditions de fonctionnement de l’époque.

    Dernière étape de notre histoire des télécommunications : le téléphone.

    Son invention serait due à l’italo-américain Antonio MEUCCI dans les années 1850/1870 mais c’est l’américain Graham BELL qui en déposa le brevet en 1876.

    Alain BONNEAU et Roland AUBERT présentent une collection impressionnante d’appareils téléphoniques civils et militaires depuis les années 1920 jusqu’à nos jours dont un standard téléphonique de l’armée en parfait état de marche.

    C’est avec cet appareil qu’Alain et Roland ont initié un public curieux composé en majorité de jeunes à la technique de connexion entre usagers par un opérateur au moyen de cordons équipés de prises “jack”.

    Le succès de cette démonstration fut immédiat même si la mise au point de ce système remonte à la fin du 19ème siècle.

    Notons également que l’Association Française de l’Éclairage (AFE) partageait la même salle que le Musée de l’Électricité et présentait les nouvelles technologies utilisant les LED équipant désormais un très grand nombre de luminaires, cette technique étant éco-responsable et garante de la préservation de la bio-diversité.

    Durant ces 2 journées, près de 700 visiteurs se sont intéressés à l’exposition présentée par le Musée.

    Continuer la lecture →

  • JOURNÉES DU PATRIMOINE 2019

    Pour sa 36e édition, les Journées Européennes du Patrimoine étaient placées sous le thème “Arts et Divertissement”.

    Elles se sont déroulées les 21 et 22 septembre 2019.

    Environ 17000 sites en France étaient ouverts au public.

    Le Musée de l’Électricité de Bourgogne s’est tout naturellement inscrit dans cette démarche pour accueillir un public venu nombreux pour découvrir les collections et écouter les explications éclairées des bénévoles, tous passionnés par l’électricité et ses applications.

    Durant le week-end, le Musée a accueilli près de 180 visiteurs.

    Continuer la lecture →